fbpx

Paiement en 2020 : ce qu’il faut savoir

Le paiement est un domaine ô combien fascinant mais qui peut sembler quelque peu complexe au premier abord. Il est loin le temps où l’espèce était la seule façon de payer. Aujourd’hui, il existe un nombre important de moyens de paiement. Easy Lunch, en tant que moyen de paiement au restaurant, fait le point pour vous.

Les moyens de paiement traditionnels

Désignent tout ce qui permet d’acheter ou de payer quelque chose grâce à l’argent que l’on possède sur un compte ou en espèces.

Les principaux moyens de paiement existant sont :

  • l’espèce ;
  • le chèque ;
  • la carte bancaire ;
  • le virement bancaire ;
  • le prélèvement bancaire ;

En France, le plus utilisé est la carte bancaire. En effet, environ 50% des paiements sont effectués en carte bancaire dans le pays. Ce chiffre monte à 80% pour les paiements en e-commerce.

Le paiement en ligne

Il s’agit d’un échange d’argent réalisé à travers un système numérique. Il s’agit donc des transactions réalisées sur Internet ou via des réseaux de télécommunications, à partir d’un ordinateur, d’une tablette ou d’un smartphone.

Le paiement en ligne n’est donc pas un moyen de paiement à proprement parlé. En effet, pour un paiement en ligne, vous allez par exemple recourir à un paiement par carte bancaire, par virement bancaire ou par portefeuille en ligne.

Si vous souhaitez créer un site ecommerce, sachez qu’il existe de nombreuses possibilités pour accepter les paiements sur votre plateforme. Nous pouvons par exemple citer Stripe, le leader mondial ou Paygreen, son concurrent français.

Pour les personnes qui ont des doutes sur la sécurité des paiements, sachez que le taux de fraude sur les opérations par cartes émises en France représente une part plus que dérisoire sur l’ensemble des paiements en ligne constatés.

Ce taux était en effet de 0.063% en 2016. Il était passé à 0.054% en 2017.

De plus, la réglementation concernant les paiements en ligne a été renforcée avec la DSP2, mie en place en septembre 2019. Ce dispositif a pour objectif de renforcer la sécurité des paiements en ligne grâce à des mesures spécifiques (3D Secure pour les transactions supérieures à 30€ notamment).

Si vous ne souhaitez toujours pas payer avec votre carte bancaire en ligne, vous pouvez alors opter pour une carte bancaire virtuelle.

En quoi ça consiste ? Votre banque vous créé une carte bancaire pour chaque achat que vous effectuez en ligne. Concrètement, la carte bancaire virtuelle est détruite après votre achat en ligne et ne peut plus être utilisée.

Le paiement mobile

Selon la définition de Wikipédia, le paiement mobile concerne les transactions effectuées depuis un téléphone mobile et débitées soit sur une carte bancaire, soit sur la facture opérateur, soit sur un porte-monnaie électronique, qui peut être alimenté avec un dépôt de cash auprès d’un agent ou d’un commerçant.

Dans le cas du paiement mobile, vous pouvez donc déposer votre smartphone sur le Terminal de Paiement (TPE) du commerçant pour payer. Cela fonctionne comme un paiement par carte sans contact. En effet, de plus en plus de smartphones disposent aujourd’hui de la technologie NFC (technologie qui permet de payer sans contact).

Nous utilisons encore peu le paiement mobile en France. Pour autant, des applications mobiles comme Lyf Pay et Lydia se développent fortement. Elles devraient prendre de l’importance dans le quotidien des français dans les années à venir.

N’oublions pas non plus Apple Pay et Google Pay. Les deux géants américains sont en train de nouer des partenariats avec les principales banques françaises.

Payer avec son téléphone sera-t-il la norme de demain ?

Dans des régions du monde peu bancarisées comme l’Asie du Sud-Est ou encore l’Afrique, le paiement mobile est roi. En effet, peu de personnes disposent d’un compte bancaire. Par contre, elles ont toutes un smartphone !

Les portefeuilles électroniques

Un portefeuille électronique vous permet de payer vos achats en ligne, d’effectuer et de recevoir des virements, depuis un ordinateur, une tablette ou un smartphone.

Concrètement, vous approvisionnez votre porte-monnaie électronique avec votre carte bancaire (ou par un autre moyen de paiement permis par la société qui gère le portefeuille électronique). Et ensuite, vous n’utilisez plus votre carte bancaire pour payer vos achats en ligne. En effet, vous payerez sur le site du commerçant grâce à l’argent disponible sur votre portefeuille en ligne.

La société de portefeuille électronique la plus connue est Paypal. N’oublions pas cependant Paylib, lancé par plusieurs banques françaises en 2013.

Pour aller plus loin

Retrouver d’autres articles plus détaillés :

  • Payer avec son téléphone va-t-il devenir la norme ?
  • Carte bancaire virtuelle, mode d’emploi
  • Payer avec Apple Pay
  • Ma directive DSP2 : renforcer la sécurité des paiements en ligne
  • Solution de paiement en ligne : comparatif 2020
  • Les banques compatibles avec Google Pay en 2020

Laisser un commentaire

Fermer le menu