fbpx

Comment choisir l’emplacement idéal pour son restaurant ?

Le choix de l’emplacement d’un restaurant est vital pour la rentabilité de l’activité. Car il s’agit de bénéficier d’une position idéale comme le rappelle cette règle anglo-saxonne dans le milieu des affaires, les « 3 p » pour place, place, place. Et oui, l’emplacement conditionne tout ou presque. Sur quels critères de choix faut-il s’appuyer pour dénicher le bon local ?

Le bon emplacement d’un restaurant correspond à sa clientèle

Choisir l’emplacement de son restaurant doit commencer par une réflexion quant au type de clientèle recherchée. S’agit-t-il d’une clientèle d’affaires ? De touristes ? D’habitants du quartier ? D’étudiants ? En somme, il est nécessaire que l’emplacement soit cohérent avec les clients que le restaurateur souhaite attirer.

Aborder cet aspect permet de procéder à une première sélection de zone de recherche. Il pourra être situé à différents endroits : centre-ville, zone d’activité, à proximité d’un campus universitaire, en front de mer, dans un quartier résidentiel…

Le passage et la concurrence

Bien entendu, un restaurant perdu au fond d’une ruelle n’a que peu de chance d’attirer le chaland, surtout en création d’activité. Un restaurateur qui se lance dans l’aventure doit plutôt choisir un local se situant dans une zone dans laquelle d’autres restaurants sont déjà implantés. La concurrence est saine car le monde attire le monde. En se rendant plusieurs fois dans un lieu où plusieurs restaurants existent, il est possible d’estimer l’attractivité du quartier.

Dans la même veine, un bon emplacement est également celui devant lequel on observe un passage conséquent de personnes le midi comme le soir. Mais cela peut se jouer à quelques mètres seulement, voire d’un côté de la rue et non de l’autre. D’où l’intérêt de visiter plusieurs fois la zone.

Des commodités et des équipements en nombre

Tous les restaurateurs expérimentés le savent : un bon emplacement pour un restaurant est également celui qui dispose de suffisamment de commodités et d’équipements à proximité : parkings extérieurs et sous-terrain, commerces, transport en commun, distributeurs de billets, bureau de poste…

Ces commodités sont recherchées par les clients et sont aussi synonymes de grande activité et donc de clients potentiels.

Un superficie suffisante

Les locaux d’un restaurant affichent des superficies qui diffèrent dans des proportions conséquentes. Aussi, pour faire le bon choix la bonne méthode est de rechercher une surface qui correspond avec la capacité d’accueil que le restaurateur estime atteignable. Rien ne sert de louer un local de plus de 100m² par exemple si le restaurateur estime qu’il pourra servir de 30 à 40 couverts par service. A titre indicatif, on estime qu’il faut :

  • entre 1m² et 2m² au sol par couvert/personne dans la salle de service
  • de 0,5m² à 0.75m² par place dans la cuisine, pour les équipes
  • 0,25m² par personne pour les toilettes et vestiaires
  • de 0,25m² à 0,50m² par place pour la réserve

Un dernier conseil si c’est votre première affaire : il vaut mieux dans bien des cas racheter une affaire existante, qui bénéficie déjà d’un bon emplacement. Le coût des travaux d’aménagement et de décoration sera bien moindre qu’en partant d’un feuille blanche.

Laisser un commentaire

Fermer le menu